vers à soie sur une langue On a testé

Le Goût Du Futur : On a Mangé Des Insectes


Très commun dans certain pays d’Asie ou d’Afrique, manger des insectes reste encore moyennement okay par chez nous. La plupart des Français bouffent des escargots mais trouvent complètement dégueulasse d’ingérer des sauterelles, ce qui est absurde quand on voit la gueule d’une limace. Mais la surpopulation guette et l’environnement part en couille. Les vaches et les porcs demandent beaucoup d’espace, d’eau et polluent un max. A long terme, l’élevage intensif ne pourra sans doute pas perdurer. Donc à la place, on dégustera des insectes, bien plus écologique et moins couteux à produire. Steaks et saucisses de larves, grillons et autres crevettes terrestres squatteront les frigos de demain. Le bœuf deviendra une denrée rare comme le caviar donc toi, moi, on l’aura tous dans le cul. Ah si, on pourra aussi manger de la fausse viande produite en cuve, de la viande qui pousse en laboratoire, une fausse bavette saveur « viande fumée ». A coté, les lasagnes au cheval paraissent hyper réglo. L’Union Européenne a déjà investit 3 millions d’euros dans la recherche et la promotion des insectes dans l’alimentation. Alors autant s’habituer tout de suite car ils devraient débarquer en rayon vers 2020. On a donc décidé de se préparer mentalement au monde de demain en organisant un test avec plusieurs variétés pour savoir quel sera le goût du futur…


Vers de Farine


Vers de Farine 1


De loin, les vers de Farine ressemblent à des Smacks ou à des Rice Crispies. Plutôt mignons et inoffensifs donc. Sur internet, on apprend que ces insectes servent aujourd’hui plus à nourrir les oiseaux et poissons que les humains mais que c’est super dommage car ils sont une source de protéine saine et pauvre en graisse remplaçant avantageusement les chips à l’apéro. En gros, les meufs du 3e millénaire grailleront sans doute des vers de farine lors de l’éternel régime « moins 3 kilos avant l’été les grosses ».

Les nôtres sont déjà cuisinés et proviennent du site insectescomestibles.fr. Mais il est possible de s’en procurer des vivants frétillants et bien juteux dans les boutiques de jardineries, les animaleries, les magasins de pêche. Dans ce cas, il ne faudra pas manger vos nouveaux copains mais les élever dans un vivarium et bouffer leurs progénitures. Vous pourrez même perpétuer ce cycle naissance/graillance à l’infinie et survivre en état d’autarcie alimentaire en conservant quelques larves pour qu’elles se reproduisent elles aussi, ça évite de faire la queue au supermarché et c’est bon pour le porte monnaie. Inconvénient notable : vous passerez sûrement pour un gros freak tendance tueur en série si vous ramenez une zouz à la maison avec votre gros aquarium rempli de vers de farine.


vers de Farine 3


Les vers semblent encore gigoter dans l’assiette. Chacun en attrape une petite poignée. En bouche, les larves croustillent comme des chips. Niveau goût, ça fleure d’abord la noisette ou les cerneaux de noix. Mais au bout d’un moment, un petit arrière goût d’humus apparaît, un truc un peu terreux qui nous rappelle que l’on bouffe un insecte. C’est pas hyper bon mais pas dégueulasse non plus. Dans le groupe, certains trouvent même ça réglo et s’envoient tranquillement de grosse cuillère de vers de farine. On dirait une scène de film d’horreur ou une pub pour des céréales de l’angoisse.


Insights

« Pourquoi tu nous donnes de la bouffe pour poisson ? »

« Ca passe super bien avec ma Kro. »

« C’est croustillant, on dirait des céréales pour enfant Papou. »


Grillons


Grillon 1
En Thaïlande, les grillons sont considérés comme une sorte de Curly local qu’on mange frits ou grillés, assaisonnés d’épices à l’heure de l’apéro. C’est un snack populaire, pas cher et une bonne source de protéines puisqu’à quantité égale, les grillons en contiennent plus que du poulet. Ici, nos criquets sont finement grillé et déshydratés. Ils sont assez petits, on distingue clairement les pattes avec leurs petits pics chelou et les yeux noir et globuleux, style crevette préhistorique. L’aspect est bien plus badant que celui des vers de farine. La, tu sais que tu vas croquer la tête, le grillon mort te regarde droit dans les yeux.


Grillon 2
En terne de goût, les grillons sont un peu secs, croustillants et durs à mâcher à la fois. Petit à petit, l’insecte se transforme en substance poudreuse au bon goût de citronnelle. La texture « poudre » assèche un peu la gueule mais les saveurs sont plutôt cool. Presque tous le monde trouve ça bon même si personne ne se sent encore chaud pour laisser tomber les Pringles à jamais.


Insights

« Hey, mais c’est bon en fait ! »

« De profil, on dirait un extraterrestre. »

« J’ai une patte coincée entre les dents. »



Vers à soie


vers palmier 1


Les vers à soie sont un des insectes dont on comprend aisément l’utilité. Pas comme ces connards de moustique par exemple. En plus de fournir des fils, ces vers  crème et dodus façon gnocchi se mangent ! Les Coréens les adorent cuits vapeur ou bouillis et on trouve des vers à soie à tous les coins de rue. Apparemment, la recette coréenne sent la mort et le plastique brulé. Mon pote qui a déjà gouté parle d’un truc visqueux, caoutchouteux et hautement vomitif. Heureusement, les nôtres sont encore une fois grillé, ce qui est tout de même moins pire. Visuellement, les vers à soie foutent un peu la pression. Blanc doré, fripés et surmonté de ce qui semble être un énorme œil, ils ressemblent à la version insecte du cyclope. Sur le sachet, on nous parle d’un « goût de noisette ou d’amande » et de « Leur chair qui rappelle étrangement le moelleux d’un cookie »… un parallèle plus qu’audacieux qui ne leurre personne dans la pièce. On est dans la merde les gars.

On se lance quand même. C’est croquant comme une cacahuète mais les saveurs tirent plus vers le maritime. On dirait du poisson séché ou de la bouffe pour tortue. Le fait qu’un insecte puisse avoir un goût marin nous laisse plus que perplexes. A l’inverse des grillons qui ont plutôt plu, personne ne redemande de vers à soie.


Insights

« Y’a moyen de s’habituer si il n’y a plus de nourriture sur terre. »

« En salade, ça peut être top. »

« On dirait une maladie. »


Punaise d’eau géante


punaise 5


Enfermé dans un sachet opaque qui empêche de la voir, la punaise d’eau géante fout déjà grave les chocottes en dessin. Quand on tâte le paquet, on sent que le truc est balèze niveau taille. Sur internet, on apprend que cet insecte mi blatte mi scorpion est un met très recherché en Thaïlande. Les mecs les broient pour les incorporer à des préparations de riz et sa saveur oscillerait entre « le goût prononcé du Gorgonzola » et « une bonne tranche de bacon ». Google m’indique également que la bête vit dans l’eau et s’attaque parfois aux tortues, confirmant les craintes sur la taille de l’animal. La punaise d’eau géante est clairement le gros challenge de ce repas.


punaise 6


A l’ouverture du sachet, c’est l’hystérie. La punaise d’eau ressemble définitivement à un très gros cafard. Un cafard de la taille d’un paquet de clope. Visuellement, c’est assez rebutant et la psychose s’installe. Il ne nous reste plus qu’à savoir qui sera assez fou pour attaquer la tête. Wilfried se lance courageusement. Vu la gueule qu’il tire, l’insecte à l’air coriace. Ca craque à mort sous les dents et les petits bouts de carapace semblent durs à ingérer. En terme de goût, l’insecte serait surtout trop salé même si un « petit goût fin pas désagréable » se fait discrètement sentir à la fin.


Insight

« Je peux pas croire que ça est un goût de bacon. »

« C’est un peu le steak des insectes. »

« Je crois que la punaise était enceinte. »

 
Après le défi de la Punaise d’eau géante, tous le monde semble content que rien de pire n’arrive ensuite. Mais un membre du groupe, à cran, décide de se faire un bonus en roulant une clope d’insecte. Il commence à piler les survivants, toutes espèces confondues et finit par obtenir une fine poudre noire. Super chaud, il  commence prestement  à rouler le mélange tabac-insectes. On se dit que le truc aura au peut-être des effets psychoactifs incroyables ou que le mec va juste tomber raide mort sur le sol. Mais à part une odeur acre dégueulasse et une fumée noire épaisse, rien ne se produit. Le seul truc qu’on retient, c’est que le rouleur d’insectes va mal, très mal.